l'art et les mots nous racontent

Image: Titre_équipe

Image: bande signature titres Ng

L’équipe de Neige-galerie est composée d’artistes, d’auteurs, de travailleurs du milieu culturel et de passionnés. Elle allie à la fois l’expérience et la jeunesse, au service de sa mission de concevoir et de produire des projets novateurs de qualité dans le monde de l’édition.

 

Conseil d’administration
Éric Charlebois (vice-président)
Michel Côté (président)

Guy Jean (trésorier)
Mélanie Rivet (administratrice)

Comité éditorial
Éric Charlebois (réviseur et codirecteur littéraire)
Michel Côté (directeur littéraire et artistique)

Comité développement et communications
Mélanie Rivet (responsable du développement et directrice des communications)
Katleen Orcean (agente de communication, responsable des médias sociaux)
Équipe du développement des marchés : communication@neigegalerie.com

 

Comité de gestion
Guy Jean (coordonnateur)
Didier Féminier
Ghislaine Frappier

Image: bande signature titres Ng

Image: Éric Charlebois 

 

Éric Charlebois

Le septième recueil de poésie d’Éric, Le miroir mural devant la berceuse électrique, a paru en février 2012. Son huitième paraîtra automne 2014. Plusieurs de ses six précédents ont été couronnés ou finalistes de prix dont le Prix Trillium, Le Droit et de la Ville d'Ottawa, et font l’objet du cursus universitaire, à défaut de l’universel. Outre sa participation à de nombreuses activités littéraires et artistiques un peu partout au Canada et en Europe, il monte et anime divers ateliers en matière d'écriture poétique et narrative, de création spontanée, d’analyse littéraire, de discours argumentatif, d’éthique du rapport à l’autre et de situation de communication, dans les écoles comme en milieu carcéral. Il a beaucoup voyagé et il s'inspire de l'insolite pour travailler dans la dialectique du discours et l'éthique de l'objet. Quelques-uns de ses textes ont fait l'objet de la création de mises en lecture, d'autres ont été mis en capsules vidéo (Vision polyphonique) ou en chanson, d'autres, encore, ont été transposés en œuvres visuelles.

Il est toujours entre quatre manuscrits, autant dans le récit poétique que dans la poésie narrative. Il s'adonne aussi à la « motographie », un procédé de superposition de poésie et de photographie.

Il est amoureux de la scène, qui ne l’aime pas toujours, en revanche. . Il aime l’aile d’obstétrique et l’aile des soins palliatifs. Il s’impose diverses situations de création spontanée, d’impromptu et d’impulsion expulsée, soit l’« exploésie ».

Il est réviseur et traducteur et il a intégré l’entreprise familiale soit une boutique Intersport et une boutique de mode masculine. Il croit, de fait, fermement que tout est complémentaire, que rien n’est donc contradictoire. On le dit marginal; il se dit normalement dans la marge.

 

Image: Photo_michel

Michel Côté

Poète et artiste visuel, Michel Côté a publié ses recueils et ses livres d’artiste aux Éditions Triptyque, aux Éditions Roselin, à l’URDLA (France) et aux Éditions du Noroît.

Ses œuvres sur papier se retrouvent au Canada, en France, en Angleterre  en Allemagne, au Japon et aux États-Unis. En 2010, il est lauréat du Prix Loto-Québec/Galerie Montcalm, à Gatineau, pour son livre L’Autre Chine (Éditions Roselin) puis en 2011, du Prix littéraire Le Droit- poésie, région de l’Outaouais, pour L’Intranquille gravité (Éditions Triptyque). Il vient de publier en collaboration avec Céline De Guise aux Éditions Triptyque : Depuis, tout a grandiwww.michelc.ca

Image: photo_didier

Didier Féminier

Didier Féminier est né gaucher et dyslexique le 6 juillet 1947 à Marseille. Après des études primaires et secondaires particulièrement ternes et couronnées d’échec, il est reçu sur concours à l’École d’interprètes de Genève … où il n’étudiera jamais, préférant poursuivre avec obstination son rêve de jeunesse : devenir pilote d’avion. Il passe deux années à Oxford, où il acquiert une licence de pilote professionnel. Il émigre au Canada ou il peut enfin réaliser son rêve : piloter les avions qu’il voyait dans les films de son enfance (des antiquités). Non content d’être pilote de brousse et même de l’Arctique, il devient pilote de géophysique, l’un des métiers les plus dangereux du monde. Il finit par faire comme la plupart de ses collègues et s’écrase au sol, sur la batture de la baie Déception. Réalisant enfin qu’il est marié et père de famille, il devient professeur au Centre québécois de formation aéronautique où, à part enseigner à l’occasion, il écrit « Cellules et systèmes d’aéronefs », puis traduit « Mécanique du vol » et « Les réacteurs ». Il entre ensuite au service de la fonction publique fédérale, où il sera tour à tour traducteur, inspecteur d’aviation civile, enquêteur sur les accidents d’aviation, gestionnaire du programme national de santé et sécurité en aviation et pilote de vérification des aides à la navigation. Quand il quitte l’Administration, c’est pour devenir instructeur sur les avions régionaux à réaction chez Bombardier. Deux ans plus tard, au tournant du millénaire, il s’établit à son compte comme traducteur.

Image: Guy_jean_photo

Guy Jean

Guy Jean est né à Campbellton et habite Gatineau, Québec. Poète, il fait de l’écriture son occupation principale et s’implique activement dans le développement des lettres en Outaouais : président de l'Association des auteurs et auteures de l'Outaouais et  de la Corporation du salon des Régions du Livre de 1997 à 2002, membre de la Commission des arts, de la culture, des lettres et du patrimoine de la Ville de Gatineau de 2002 à 2008, représentant de l’Outaouais à l'Union des écrivaines et des écrivains québécois de 2005 à 2011. Il est présentement trésorier du conseil d’administration des éditions Neige-galerie. En plus de ses projets personnels d’écriture, Guy participe à des projets de création avec des artistes de diverses disciplines. www.guyjean.com (crédit photo : Sue Mills)

Image: Mel-new

Mélanie Rivet

Originaire de Lanaudière, Mélanie a développé son écriture par la poésie, le théâtre, le journalisme et le slam. Son premier titre, le conte pour enfants Plumes vilaines et jambes de laine, a été publié chez Studio Premières lignes en 2011. Elle a participé à plusieurs collectifs de poésie et de slam depuis 2003. Membre du comité exécutif de l’Association des auteurs et auteures de l’Outaouais de 2012 à 2014, elle est active sur les scènes slam et théâtrales depuis 2009. Elle porte dans son baluchon plusieurs projets multidisciplinaires, en plus de ses expériences de travail en traduction, en gestion et en enseignement. Son livre, Larmes, est à l'étude au Lake Forest College dans l'Illinois. (crédit photo : Sue Mills)

 
   

 

 

 

Code morse    |    Graphisme : Mödzi    |    Tous droits réservés 2013